2005 : DÉDICACE DU LIVRE, DÉSERT DÉSIR
   

Cher U Shwe OHN,

Votre nom a été déposé en moi par des humains soucieux d'art et de liberté. U Shwe OHN. Je le couve, ce nom. On me l'a donné pour que je le porte sans le laisser tomber et que j'en prenne soin. Avec Myanmar, le nom nouveau de votre ancien royaume birman, il est pour l'heure tout ce que j'ai de vous.

Alors, dans ma tête, des sons résonnent, comme un mantra : U Shwe OHN Myanmar. Les syllabes finissent par la mer en d'autres langues que la nôtre. Mar. J'allais écrire : les syllabes s'achèvent sur l'infini. Elles ouvrent sur l'immensité. U Shwe OHN Myanmar. Les syllabes oscillent, forment une marée en miniature. Pendant que tout notre être brigue la liberté des mers, que j'appelle pour vous de mes voeux et dont vous savez qu'elle resplendit d'abord en esprit.

Si un jour vous pouvez me faire l'honneur de lire ce roman, j'espère que vous ne le considérerez pas comme le mensonge qu'il serait pour l'orthodoxie bouddhique. Ce texte est né d'une quête de vérité sur l'océan intérieur. Au-delà du désir. À travers le désert. Jusqu'au silence dont vous connaissez sans doute la qualité de plénitude.

Mes meilleures pensées vers vous,

Claire Varin Depuis l'Amérique québécoise




    Claire Varin     U Shwe Ohn (Myanmar)
 
 


Écrivaine, Claire Varin détient un doctorat en lettres de l'Université de Montréal. Elle a également étudié le journalisme. Elle a effectué plusieurs séjours au Brésil où elle parfait ses connaissances de la langue portugaise pour ses recherches doctorales sur l'oeuvre de Clarice Lispector avant d'y retourner écrire, puis prononcer des conférences à titre de spécialiste de la romancière brésilienne.

Claire Varin a notamment collaboré à diverses émissions à la radio de Radio-Canada, enseigné la littérature à l'Université de Montréal et travaillé à titre de consultante et d'interprète de portugais pour Radio-Québec et les ministères québécois de la Justice et des Affaires sociales.

Elle a obtenu, en 2002, un prix du roman de la Société des écrivains canadiens (section Montréal) pour Désert désir ainsi qu'un prix du Conseil des arts et des lettres du Québec pour Laval.

Elle est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois, de la Commission consultative des arts de Laval, directrice de la revue Brèves littéraires, présidente de la Société littéraire de Laval et présidente-fondatrice de la Fondation lavalloise des lettres.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 

 


Âgé de 82 ans, M. Ohn est un politicien vétéran de l'ethnie Shan. U Shwe Ohn s'est rendu avec d'autres politiciens à Taunggyi, la capitale de l'État Shan, le 7 février 2004, pour assister à une rencontre avec le groupe «New Generation» et discuter du futur de l'état Shan et d'un éventuel cessez-le-feu. Le 8 février, il fut placé en résidence surveillée, sans aucune accusation, à la résidence d'Aung Myint, son frère, à Taunggyi. U Shwe Ohn fut un des dirigeants qui a préparé l'instauration de la démocratie en Birmanie, dans une perspective d'égalité des droits et d'autonomie des groupes ethniques régionaux, l'Union de Birmanie, signé dans le Traité de Panglong le 12 février 1947.

Source : PEN International Case List, June to December 2004

Traduction : André Racette