2004 : DÉDICACE DU LIVRE LA LIGNE GOTHIQUE
   

Au Père Thadeus Nguyen Van Ly,

défenseur opiniâtre des libertés,
militant de la Paix,

cette " ligne gothique " d'un autre monde, d'un autre temps,
afin que la foi restaure la confiance originelle entre les hommes et les relie entre eux,
par delà les clivages politiques, linguistiques, culturels, religieux, sans exclusive.

Avec mes hommages,

Fulvio Caccia 6 octobre 2004




    Fulvio Caccia     Thadeus Nguyen Van Ly (Vietnam)
 
 


Poète, nouvelliste et essayiste, Fulvio Caccia obtient un baccalauréat en communication de l'Université du Québec à Montréal en 1979. De 1975 à 1978, il fait la promotion musicale d'un ensemble de musique baroque. Il est ensuite membre du collectif d'édition Triptyque où il sélectionne, corrige et prépare les manuscrits. Il est aussi recherchiste et animateur pour Radio-Canada en 1983. De 1984 à 1988, il est responsable et rédacteur en chef de l'information culturelle pour le magazine Vice & Versa, puis responsable de son bureau européen à partir de 1988. Il collabore également aux quotidiens Libération, Le Devoir et La Presse, de même qu'aux périodiques Le Monde diplomatique, L'Événement du Jeudi et L'Actualité. Il est aussi journaliste scientifique pour Courrier Médical, Hebdo-Science et Science et Technologie.

Fulvio Caccia a reçu le Prix du Gouverneur général du Canada, catégorie poésie, pour Aknos en 1994.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Le Père Ly est un prêtre catholique âgé de 58 ans, leader dissident et défenseur de la liberté de religion et d'expression. Il fut emprisonné pour ses critiques du système vietnamien de droits humains. Dans le passé, le Père Ly a déjà été victime d'emprisonnement sans procès à deux reprises (1977-78 et 1983-92) totalisant plus de 10 ans de travaux forcés. Depuis décembre 2000, le Père Ly a demandé la liberté du culte pour d'autres religions : bouddhique, protestante, Hoa Hao, Cao Dai.

Le 3 février 2001, le Père Thadeus Nguyen Van Ly fut invité par la Commission des États-Unis pour la Liberté Religieuse Internationale à témoigner de la répression religieuse au Vietnam. Comme conséquence, le gouvernement vietnamien l'a puni en le transférant à la paroisse An Truyen pour le garder en détention à domicile.

Le 16 mai 2001, le Père Nguyen Van Ly fut de nouveau invité à témoigner, cette fois-ci, devant le Congrès des États-Unis, sur l'intolérance religieuse au Vietnam ; son témoignage fut lu devant le Congrès des États-Unis. Pour ce geste, le Père Ly fut arrêté le 17 mai 2001 et détenu dans son église.

Le 19 octobre 2001, après un simulacre de procès, sans témoin et sans avocat, le gouvernement vietnamien a condamné le Père Nguyen Van Ly à 15 ans d'emprisonnement suivi de 5 ans de détention à domicile. Cette peine a été réduite à 10 ans d'emprisonnement suivi de 5 ans de détention à domicile le 16 juillet 2003.

Prisonnier de conscience, adopté par Amnistie internationale depuis son deuxième emprisonnement en décembre 1983 et adopté par PEN International au début de l'an 2002, le Père Nguyen Van Ly est un défenseur pacifique des droits humains fondamentaux.

Source : Amnistie internationale