2013 : DÉDICACE du livre de André Roy pour Somyot Prueksakasemsuk (Thaïlande)
   

 

Pour Somyot Prueksakasemsuk,

Ma plus grande admiration pour votre défense légitime et pacifique des droits de la personne dans le domaine du travail et de la liberté d’association.

Chaque fois que j’entendrai le nom de votre pays, je penserai à vous, en vous souhaitant votre libération le plus rapidement possible.

André Roy
Montréal 2013






 
  André Roy
(Québec)

   

Somyot Prueksakasemsuk
(Thaïlande)

 
 

© UNEQ


André Roy vit à Montréal où il est né. Il travaille à la pige comme journaliste, critique et éditeur. Engagé dans des associations de défense des droits et de la liberté des écrivains, il est actuellement vice-président de l’UNEQ. Il publie régulièrement sa poésie aux Éditions Les Herbes Rouges, soit jusqu’à présent 28 titres. Sa poésie est traduite en albanais, anglais, allemand, espagnol, chinois, italien, slovaque, serbe, macédonien, portugais et russe. Il a également à son actif des essais sur la littérature, le cinéma et la vidéographie. Il est actuellement boursier émérite du Conseil des arts et des lettres du Québec..

 

 

Journaliste de 51 ans, syndicaliste militant des droits du travail et de la liberté d’association. Il publie en 2010, dans sa revue Voice of Taksin deux articles jugés diffamatoires à l’égard de la famille royale. La publication interdite, il en crée une autre, Red Power, favorable aux Chemises rouges. Elle connait le même sort. Il fait campagne pour le retrait du crime de lèse-majesté. Arrêté en avril 2011, il est jugé sans jury en avril-mai 2012, 170 observateurs internationaux sont présents. Il est condamné le 23 janvier 2013 à douze ans de prison pour lèse-majesté et insulte à la monarchie.