2006 : DÉDICACE DU LIVRE, Solos
   

Chère Elham Afroutan,

Vous avez 21 ans. C'est l'âge de tous les espoirs, de tous les possibles, l'âge où l'on veut abattre les murs, raser ce qui nous paraît sclérosé et reconstruire. Et parce que vous avez tenté de le faire, vous êtes maintenant retenue en prison, entre des murs qui ont été construits pour briser les rêves. Pourtant, vous n'avez que donné la parole, dans les pages de votre journal, à un écrivain qui osait critiquer le pouvoir. Dans mon pays, les journalistes ont ce droit et l'exercent quotidiennement sans risque. Je crois que vous avez eu raison de vouloir reconquérir une liberté d'expression donnée à d'autres à juste titre et qui vous est injustement refusée. J'admire votre courage en même temps que le coeur me serre sachant ce qu'il doit vous coûter.

J'aimerais qu'en recevant ce livre que je vous offre avec émotion, vous ressentiez la sympathie et l'estime que vous m'inspirez. J'ai mis dans ce roman toute la vérité dont j'étais capable et, même si ce travail, parfois, m'a semblé difficile, j'ai pu le faire sans être inquiétée. Je comprends d'autant mieux ce qu'écrire signifie pour quelqu'un comme vous qui ne peut prendre la parole ni même publier le texte d'un autre sans s'exposer au danger. Je voudrais que vous sachiez que de nombreuses personnes que vous ne connaissez pas mais qui ont entendu parler de vous appuient votre lutte et partagent vos idées, et j'espère que cette certitude vous soutiendra dans la solitude où vous vous trouvez. Ces gens ne sont des étrangers que de noms. De coeur, ils sont très près de vous. Comme je le suis moi aussi.

Danièle Simpson




    Danièle Simpson     Elham Afroutan (Iran)
 
 


Auteure d'ouvrages pour la jeunesse, romancière, nouvelliste et poète, Danièle Simpson est détentrice d'une maîtrise en Lettres de l'Université McGill et d'un doctorat en littérature à l'Université de Sherbrooke (volet création littéraire). Elle a travaillé à la pige pendant plus de vingt ans, d'abord en journalisme, puis en relations publiques. Elle a rédigé des textes pour des manuels scolaires pour le primaire et pour le secondaire, a collaboré à des émissions pour enfants comme scénariste et traduit des livres pour adultes et pour enfants de l'anglais au français. Elle enseigne la littérature au cégep André-Laurendeau depuis 1993.

Danièle Simpson fait partie du conseil d'administration de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois depuis décembre 2000. Elle a été élue au poste de vice-présidente en 2005. Elle fait partie du conseil d'administration de Copibec depuis juin 2006. Elle est rédactrice en chef de L'Unique, le bulletin de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois. Son conte Thomas et la nuit a été finaliste au Prix du livre M. Christie (jeunesse) et aux Signets d'or de Radio-Québec en 1993.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Née en 1985, la jeune journaliste, aussi membre de l'union des écrivains iraniens, Elham Afroutan fut arrêtée en janvier 2006, avec six autres de ses collègues, pour avoir publié un article satirique critiquant le pouvoir. L'article, paru dans la section « Santé » du journal Tamadon-e Hormozgan (Civilisation de l'Hormozgan), et intitulé « Guerre ouverte contre le sida : Comment lutter contre le sida ? » comparait la révolution islamique iranienne de 1979 ainsi que la venue de l'Ayatollah Khomeini au sida et dépeignait l'actuel président Ahmadinejad comme l'incarnation de la maladie. Le propriétaire du journal, Ali Dirbaz, pourtant membre d'un parti fondamentaliste, est cependant responsable selon la loi iranienne et passible de mort. Le directeur a nié son implication et demande donc la condamnation d'Elham Afroutan qui aurait sélectionné cet article, écrit par un satiriste iranien en exil, F.M. Sokhan, sur Internet. Elham Afroutan, bien que des rumeurs de mauvais traitements aient circulé, n'est plus détenue au secret, mais elle demeure incarcérée et serait passible d'une peine de flagellation.

Source : Amnistie internationale

Traduction : Dominique Rioux

Révision : Andrée Dahan