2003 : DÉDICACE DU LIVRE
   


À Omar Pernet Hernandez,

Les dix lignes que l'on vient de me faire parvenir résument de façon laconique votre carrière, vos prises de parole publiques, votre engagement pour les droits de l'homme et la démocratie, puis votre condamnation à vingt-cinq années d'incarcération. Elles suffisent pourtant, ces dix lignes brèves, à faire voler en éclats toute cette publicité ensoleillée et trompeuse sur Cuba et qui s'étale le long des boulevards de mon pays à l'approche de l'hiver !

Le tragique de votre destin et celui de vos co-détenus me bouleverse. Pourtant, tout ce qui s'offre aujourd'hui à mon désir de vous venir en aide, c'est l'envoi symbolique d'un livre, de centaines de pages et de mots français qui rappellent la vie d'un simple militant québécois de la liberté et de la justice. Car si j'évoque les brefs séjours d'Olivar Asselin en prison, je les vois sans commune mesure avec le sort qui vous est fait et de conditions de détention que je n'ose imaginer.

Entre nos deux destins si dissemblables, notre amour commun des livres, de la justice et de la parole engagée suffira-t-il à créer un courant de fraternité et de solidarité ? Courant qui nous permettrait, en dépit de tous les ostracismes, de garder espoir dans le retour prochain de la liberté et de la démocratie pour votre petit peuple muselé ? J'ose l'espérer. J'attends de pouvoir faire plus.


Hélène Pelletier-Baillargeon écrivaine et journaliste Montréal, QUÉBEC, novembre 2003




    Hélène Pelletier-Baillargeon     Omar Pernet Hernandez (Cuba)
 
 


Journaliste, essayiste et biographe, Hélène Pelletier-Baillargeon obtient une maîtrise ès Lettres de l'Université de Montréal en 1954. Après deux années d'études postgraduées à la Sorbonne et à l'École pratique des Hautes études de Paris, elle rentre au Québec et se joint à l'équipe de rédaction de la revue Maintenant dont elle devient la directrice en 1972. Journaliste pigiste à compter de 1975, elle occupe aussi le poste de conseillère politique auprès du ministre de l'Éducation du Québec de 1981 à 1983. Elle est chroniqueuse hebdomadaire à La Presse de 1986 à 1989. Elle continue à collaborer à un grand nombre d'ouvrages collectifs et de périodiques culturels, historiques et religieux du Québec et du Canada. Elle est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 

 

 


Victime de la razzia contre les soixante-quinze commentateurs de la scène cubaine réclamant la démocratie, Omar Pernet Hernandez a écopé de la plus longue peine d'incarcération, vingt-cinq ans. Bibliothécaire de formation et directeur de la bibliothèque du 20 de Mayo de Villa Clara, directeur officieux du Mouvement National pour les droits de l'homme et signataire du manifeste Proyecto Varela qui réclamait des institutions démocratique, Pernet Hernandez avait tout pour subir les foudres du régime de Fidel Castro. Son exemple symbolise l'étendue des convictions parmi 75 autres détenus et condamnés pour cette même cause par le régime castriste.