2009 : DÉDICACE de Monique LaRue à Kunga Tsayang (Tibet)
   



À Kunga Tsayang.  

J’admire votre combat pour la liberté et votre engagement pour la protection de la nature. De mon pays, j’ai suivi  la  crise politique, les circonstances qui vous ont conduit en prison, et je vais continuer à suivre la situation le mieux possible. Je vous envoie un roman, résultat d’un travail unique, non reproductible, non échangeable. Veuillez  considérer  ce livre comme un symbole du réseau spirituel qui vous relie au monde invisible de la liberté, de la raison, du droit, un monde qui ne vous oublie pas.  

Avec mon amitié,

Monique LaRue






 
© Norbert Robitaille
  MONIQUE LARUE
(QUÉBEC)
    KUNGA TSAYANG
( TIBET)
 
 


Docteure en littérature, disciple de Barthes, elle a publié six romans, dont La Gloire de Cassiodore, des nouvelles et des essais. Critique, membre de comités de lecture et de nombreux jurys littéraires, elle a reçu le Grand Prix du livre de Montréal, le Prix du Journal de Montréal et le Prix du Gouverneur général du Canada. Elle est membre de l'Académie des Lettres du Québec. Elle a longtemps enseigné la littérature et la langue française au Collège Édouard-Montpetit.

Source : Site de l’Île (UNEQ)

 

 


Moine écrivain, essayiste, chroniqueur et photographe amateur, originaire de la province du  Qinghai dans la Préfecture autonome tibétaine, son nom de plume signifie Soleil du pays des neiges. Fréquent voyageur à travers la Chine et le Tibet, il surtout écrit sur les paysages, la culture et les coutumes caractéristiques du Tibet. Il a été arrêté le 17 mars 2009 par des agents du Bureau de la sécurité publique, dans son monastère Amdo Labrang Tashi Kyil. Victime d'un effort concerté du gouvernement chinois de contrôler l'information échangée sur le Net et dans les blogs, il est accusé d'avoir écrit des articles politiques sur le Tibet sur le site Jottings. On ignore où il se trouve actuellement. .

Sources : Amnistie internationale