2004 : DÉDICACE DU LIVRE CELLE QUI MARCHE SUR DU VERRE
   

Chère Madame,

Je vous offre ce livre. Vous y trouverez des femmes, des adolescentes, des petites filles. Elles sont souvent seules, à la recherche d'elles-mêmes ou de quelqu'un capable de les accueillir avec humanité.

Mais elles sont libres. On ne les soumet pas, on ne les musèle pas, on ne les mutile pas.

Merci, Madame, de prendre la parole malgré la terreur, merci de poser votre main sur les épaules de ces femmes, nos soeurs silencieuses, qui mènent jour après jour le difficile combat de la vie contre le désespoir.

Enfin, que nos livres puissent être comme des bras, qu'ils se referment sur celles qui ne peuvent jamais répondre « présentes ».

Amitiés,

Christiane Frenette Octobre 2004




    Christiane Frenette     Nawal El-Saadawi (Égypte)
 
 


Poète et romancière, Christiane Frenette est titulaire d'une maîtrise en littérature québécoise de l'Université Laval. Elle enseigne actuellement la littérature au Collège de Lévis-Lauzon. Elle a publié quatre recueils de poésie et un roman, son écriture exprimant le difficile combat de la vie contre le désespoir.

Christiane Frenette a reçu le Prix Octave-Crémazie pour son recueil de poésie Indigo nuit en 1986 et le Prix du Gouverneur général du Canada dans la catégorie «roman et nouvelles» pour La Terre ferme en 1998. Elle est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Nawal El-Saadawi est psychiatre, romancière et militante féministe. Son roman The Fall of the Imam a été banni à la fin du mois de mai 2004, après que les autorités politiques égyptiennes aient légitimé le pouvoir de l'Al-Azhar Islamic Research Centre (IRC) de bannir et de saisir les livres et les écrits jugés contraires aux principes religieux islamiques.

Le 29 mai 2004, les autorités religieuses égyptiennes ont ainsi mené des perquisitions et confisqué des centaines de titres dans les librairies qui, selon elles, ne se conformaient pas aux enseignements coraniques. Parmi ces livres perquisitionnés et bannis se trouvait le roman de madame El-Saadawi. The Fall of the Imam est pourtant un roman qui fut publié il y a près de vingt ans et qui fut republié en arabe en 2002. Il raconte l'histoire d'un dictateur qui s'est entouré de savants islamistes qui déforment les enseignements du Coran pour justifier ses actions corrompues.

El-Saadawi avait déjà été ciblée par le système judiciaire égyptien en 2001. On craint aujourd'hui pour sa sécurité.