2006 : DÉDICACE DU LIVRE, Marmotte
   

Montréal, octobre 2006

Pour vous, Yusif Ruzimuradov,

Hier je ne vous connaissais pas,
aujourd'hui, je pense à vous. ,
C'est bien là tout ce que je peux faire, ,
penser et espérer qu'un jour,
je ne penserai plus à vous, ,
car vous serez libre. ,

Bryan Perro





    Bryan Perro     Yusif Ruzimuradov (Ouzbékistan)
 
 


Comédien de formation, Bryan Perro enseigne pour vivre et écrit par choix. Travailleur autonome à temps plein, paresseux à temps partiel et voyageur quand c'est possible, il se définit d'abord et avant tout comme un conteur et répand l'imaginaire québécois de La Tuque à La Réunion, en passant par New York et Montreux. Professeur de théâtre, il signe une chronique dans le mensuel Le Sorteux depuis 1998. Originaire de Shawinigan, il est titulaire d'un baccalauréat en enseignement du théâtre (UQAM) et d'une maîtrise en études québécoises (UQTR). Il vit présentement à Grand-Mère, au milieu des mouches noires, et profite de son chien, de son jardin et de ses cordes de bois. L'écriture est pour lui une façon de redéfinir le réel afin de mieux combattre la lourdeur du quotidien.

Bryan Perro a déjà publié trois romans. Il est également l'auteur de trois pièces de théâtre. Il se consacre actuellement à l'écriture des prochains tomes de sa série de romans jeunesse Amos Daragon. Bryan Perro est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Le journaliste et politicien faisant partie de l'opposition, Yusif Ruzimuradov, fut déporté à partir de l'Ukraine en mars 1999, sur des accusations l'impliquant dans une série d'explosions à Tashkent, la capitale de l'Ouzbékistan. Plusieurs autres personnes ont été arrêtées en relation avec ces événements, dont l'écrivain Mamadali Makhmudov. L'arrestation de Ruzimuradov serait liée à son association avec le leader de l'opposition en exil, Muhammed Salih. Les accusations ont été portées pour réprimer son travail au journal Erk, le journal de l'opposition où Ruzimuradov était rédacteur en chef. Plusieurs accusés dans cette affaire prétendent avoir été victimes de torture lors de leurs interrogations. Des menaces de viol envers des membres de leur famille ont été proférées.

Ruzimuradov a été condamné à huit ans de prison en mars 1999, pour tentative de « renversement du gouvernement par la force » et pour « avoir fait partie d'une organisation illégale ». Emprisonné à la Prison de Navoi, sa peine prendra fin en mars 2008. Des informations récentes font craindre pour son bien-être physique et psychologique.

Dans une déclaration de Ruzimuradov et de cinq autres individus liés au journal Erk, les journalistes prétendent que, durant leur détention, ils ont subi la torture de la suffocation, ont été battus avec des matraques en caoutchouc, des bouteilles de plastique remplies d'eau, et ont subi des chocs électriques. Leur état de santé précis reste inconnu, mais on craint que la santé de Ruzimuradov ne se détériore à cause de ses conditions de détention.

PEN Québec considère que Yusif Ruzimuradov est détenu à l'encontre de son droit à la liberté d'expression garanti par les articles 19 et 22 de la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies, et réclame sa libération immédiate.

Source : PEN international

Traduction : André Racette

Révision : Andrée Dahan