2008 : DÉDICACE du livre L’Album Miron de Marie-Andrée Beaudet pour Firas Saad (Syrie)
   


Dédicace de l’Album Miron à
Firas Saad

En ces temps difficiles où la liberté de parole et le droit à la justice se voient si souvent bafoués, mes pensées se tournent vers vous, Firas Saad, dans cette prison de Saydana en Syrie, là où vous êtes présentement détenu.

Que cet Album Miron, qui retrace en images la vie d’un poète québécois, qui fut mon compagnon et qui demeure dans notre mémoire collective une grande figure de résistance et de liberté, vous apporte la certitude que vous n’êtes pas seul et maintienne votre espoir, comme « un sapin toujours vert ».

Marie-Andrée Beaudet
15 septembre 2008






    Marie-Andrée Beaudet (Québec)     Firas Saad (Syrie)
 
 


(Mont-Laurier, le 3 novembre 1947 ) Essayiste, Marie-Andrée Beaudet a étudié à l'Université McGill, à l'Université du Québec à Trois-Rivières et à l'Université Laval où elle est actuellement professeure-chercheuse. Depuis 1984, elle est membre du Centre de recherche en littérature québécoise de l'Université Laval.

Elle a collaboré aux magazines Livre d'ici et Québec français et a signé pendant plusieurs années, la chronique « Lettres étrangères » au journal Le Devoir. Elle a notamment publié Langue et littérature au Québec (1895-1914) à l’Hexagone. Depuis 2000, en collaboration avec Pierre Nepveu, elle travaille à l’édition de l’œuvre éparse de Miron. Ils ont signé les éditions de Poèmes épars et d’Un long chemin. Proses 1953-1996 et feront bientôt paraître un recueil des principaux entretiens du poète. Marie-Andrée Beaudet a été la compagne de Gaston Miron.


 


Firas Saad est un poète syrien, originaire de la ville d’Al Lathqiyah (nord-ouest du pays). Il est l’auteur de deux recueils de poèmes ainsi que de nombreux articles sur la situation politique et économique du pays.

Le 7 avril 2008, il a été condamné par la Cour suprême de sûreté de l'État à quatre années d'emprisonnement. Actuellement détenu à la prison de Saydnaya, au nord de Damas, Firas Saad est accusé d’avoir « porté atteinte à l’intégrité de l’Etat » et « affaibli le sentiment national » en publiant, sur Internet, des articles au sujet du conflit de 2006 entre Israël et le Hezbollah ainsi qu’à propos de l'écrivain emprisonné Michel Kilo, lui-même condamné le 13 mai 2007 à trois années d'emprisonnement par le tribunal pénal de Damas pour avoir affecté « le moral du pays » en signant une pétition ouverte concernant les relations syro-libanaises. Michel Kilo a déjà été jumelé à un auteur québécois dans le cadre de l’événemen Livres comme l’Air.

Firas Saad a été interpellé en novembre 2006 en raison des articles qu’il publiait sur des sites Internet syriens, souvent interdits dans le pays. Il a été présenté au tribunal de la sécurité de l’Etat le 24 juin 2006. Son audience a été reportée deux fois. L’article incriminé, publié sur le site Internet syrien Al Hiwar Al Moutamaden (« La discussion moderne » ), est intitulé Qu’a fait l’armée syrienne dans la guerre d’Israël contre le Liban ? Firas Saad y critique le « défaitisme » du régime syrien dans la guerre au Liban de juillet 2006 et il qualifie les officiers du gouvernement de personnes « corrompues au possible et qui répriment plutôt que de défendre le Liban ».

Sources : Amnistie internationale
Reporters Sans Frontières

PÉTITION