2007 : DÉDICACE DU LIVRE, Le ballon dans un cube
   

Cher Zhang Jianhong,
cher Ami, cher confrère,

Je vous offre cet ouvrage, dont plusieurs nouvelles portent sur la liberté, en signe de solidarité.

Je salue vivement votre courage. Il est désolant qu'une grande civilisation veuille encore recourir à la censure et il est honteux de punir des gens pour l'expression de leurs idées.

Je rêve, comme vous sans doute, qu'un jour tous les pays adhéreront vraiment à la Déclaration universelle des droits de l'homme. Votre dévouement dans l'affirmation de ces idéaux me touche au coeur et contribuera, je l'espère, à l'avènement de jours meilleurs.

Avec mes meilleurs voeux,

Jean-François Somain




    Jean-François Somain     Zhang Jianhong (« Li Hong ») (Chine)
 
 


Né à Paris en 1943, Jean-François Somain a vécu à Buenos Aires de 1950 à 1957. Puis sa famille s'est établie à Montréal. Depuis 1995 il vit au Lac Bell, dans la Gatineau. Il a obtenu une maîtrise en économie de l'Université d'Ottawa en 1970. Il a fait carrière au ministère des Affaires étrangères. Il a été conseiller culturel à Buenos Aires, chef du programme d'aide au développement à Dakar, consul et conseiller politique à Jakarta et conseiller en éducation à Tokyo.

Depuis 1966, sous le nom de Somcynsky ou de Somain, il a publié quarante-sept ouvrages (quarante romans, six recueils de nouvelles et un recueil poétique), en plus de cent nouvelles et textes divers parus dans des revues, des recueils et des anthologies au Québec, en France, en Belgique et au Japon. Il a aussi fourni une vingtaine de scénarios et de nouvelles lus à la radio ou joués à la télévision. Un de ses romans, "Tu peux compter sur moi", a été traduit en japonais. De nombreux prix lui ont été attribués dont : le prix Esso du Cercle du livre de France en 1983 pour son roman "La frontière du milieu", le prix Louis-Hémon de l'Académie du Languedoc en 1987 pour son roman "Les visiteurs du pôle Nord" et le prix Excellence des éditions de la Paix en 2006 pour son roman "Envie de vivre". Romancier, conteur, nouvelliste, poète et dramaturge, Jean-François Somain s'intéresse à toutes les formes littéraires.


 


Le cyberdissident et poète, Zhang Jianhong, aussi connu sous le nom de plume Li Hong, a été condamné, le 19 mars 2007, à six ans de prison par un tribunal de Ningbo (province du Zhejiang, Est). Arrêté en septembre 2006, ce membre de l'association des écrivains indépendants chinois (ICPC) avait été inculpé «d'incitation à la subversion du pouvoir de l'État», en octobre 2006, pour avoir publié des articles sur Internet prônant des réformes politiques. Zhang Jianhong a fait appel de cette sentence.

Zhang Jianhong a été reconnu coupable d'avoir écrit « des articles diffamant le gouvernement chinois et appelant à l'agitation pour renverser le gouvernement », selon l'agence Chine Nouvelle.

Âgé de 48 ans, il avait fondé, en août 2005, le site littéraire Aiqinhai.org et en avait été le rédacteur en chef jusqu'à sa fermeture par les autorités en mars 2006. Il publiait régulièrement des articles sur des sites tels que Boxun ou La Grande Époque. Zhang Jianhong a déjà passé un an et demi en camp de rééducation par le travail pour « propagande contre-révolutionnaire » suite à son engagement dans le mouvement pro-démocratique de 1989.

Sources : RSF/IFEX