2002 : DÉDICACE DU LIVRE, L'IMAGINAIRE DE L'EAU
   

Cher Zouhair Yahyaoui

Le destin a d'étranges et longs bras invisibles. Parfois il nous enserre de ses mains nues, et nous sentons sa poigne dure qui nous étouffe. D'autres fois, une lumière traverse, un espoir naît immensément, le jour commence, et voilà que nous prenons un ami dans nos bras.

La liberté est une longue marche vers soi-même. J'ai appris une chose : il ne fait jamais aussi beau que le jour où l'on se met en route.

Écoute mon ami. Au-dessus de nous montent les bruits de la fureur, mais nous avons appris à respirer sous l'eau, à regarder à travers les barreaux, à garder notre âme intacte dans la folie des hommes et de leur avidité. Puisses-tu trouver les rêves qui t'habitent dans L'imaginaire de l'eau. Viens avec moi, nous serons deux et puis trois! D'autres encore viendront bientôt nous rejoindre. Ensemble, nous parviendrons à construire de nouveaux ponts.

Avec mon amitié.

Danielle Dussault.




    Danielle Dussault     Zouhair Zahyaoui (Tunisie)
 
 


Romancière et nouvelliste, Danielle Dussault est titulaire d'un baccalauréat en rédaction et recherche et d'une maîtrise en études françaises. Elle a travaillé pour le cinéma, la télévision et le théâtre. Elle enseigne maintenant au Collège de la région de l'amiante. Elle se consacre à l'écriture et au piano, elle écrit des chansons et compose de la musique. Elle a collaboré à plusieurs revues dont La Nouvelle Barre du Jour, Passages, Urgences, Trois, La Bonante, Arcade, Le Sabord, XYZ, Nuit blanche, Stop, L'Instant Même et Moebius, pour laquelle elle a monté un numéro de nouvelles portant sur le thème des marques. Elle a aussi rédigé, pour le journal Le Soleil, un article sur la Chine, thème de son prochain livre.

Danielle Dussault a été lauréate du Concours de nouvelles organisé par l'OFQJ en 1989. Elle a également gagné le premier prix du meilleur texte de trois pages pour le Concours organisé par l'Université du Québec de Chicoutimi en 1990. Elle a reçu le Prix Alfred-DesRochers et le Prix Alphonse-Desjardins pour son recueil de nouvelles L'Alcool froid en 1995, et en 1999, son roman La fibre de l'amiante lui a valu une mention d'honneur du prix Robert-Cliche. Elle a été boursière du Conseil des arts et des lettres à deux reprises et elle a obtenu une bourse pour l'écriture de la nouvelle L'Étrangère du silence dans le cadre du concours organisé par l'OFQJ.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Zouhair Ben Saïd Yahyaoui (alias Ettounsi - le Tunisien) est le fondateur et principal chroniqueur du site d'information internet TUNeZINE.com. Interdit dès sa parution, le site adoptait une position critique envers le gouvernement, prônait les libertés civiles et les droits de l'homme, et diffusait des documents de l'opposition au président Zine el Abidine Ben Ali. Zouhair Zahyaoui a été arrêté le 4 juin 2002 et condamné à deux ans et quatre mois d'emprisonnement pour "propagation de fausses nouvelles" et "usage frauduleux de lignes de connexion internet". On l'accuse également de "vol au préjudice de l'employeur", chef d'accusation qui est tombé un mois plus tard devant la cour d'appel.

Après un procès entaché d'irrégularités - les avocats n'ont pas eu la possibilité de communiquer avec l'accusé - la cour d'appel diminue la sentence à deux ans d'emprisonnement. Il aurait été victime de mauvais traitements et de torture au moment de son arrestation. Les autorités l'ont ainsi forcé à fermer son site Internet. Celui-ci a cependant été remis en fonction par les autres rédacteurs, mais reste inaccessible aux internautes de Tunisie.