2015 : DÉDICACE de Joséphine Bacon pour Mahvash Sabet (Iran)
   

 

Ils privent ta plume de ta main
Ton cœur s'écrie de vers qui sonnent ton existence

Femme millénaire enfermée dans des murs politiques

Tes mots sont sagesse
Ta spiritualité incomprise
Jette mon âme à toi
Dans ton éternité

Femme millénaire
Enfermée dans des murs politiques

Ton âme pure demeurera
Dans la mémoire
Du temps qui ne veut pas mourir pour ta liberté.





 
  Joséphine Bacon
(Québec)
    Mahvash Sabet
(Iran)
 
 

© Mémoire d'encrier

Joséphine Bacon est une poète innue originaire de Pessamit. Réalisatrice et parolière, elle est considérée comme une auteure phare du Québec. Elle a travaillé comme traductrice-interprète auprès des aînés, ceux et celles qui détiennent le savoir traditionnel et, avec sagesse, elle a appris à écouter leur parole. Joséphine Bacon dit souvent d’elle-même qu’elle n’est pas poète, mais que dans son cœur nomade et généreux, elle parle un langage rempli de poésie où résonne l’écho des anciens qui ont jalonné sa vie. Elle a publié, entre autre, Bâtons à message/Tshissinuashitakana et a reçu le Prix des lecteurs du Marché de la poésie de Montréal en 2010 pour son poème « Dessine-moi l’arbre ». En collaboration avec José Acquelin, elle publiait Nous sommes tous des sauvages et son dernier recueil, Un thé dans la toundra/Nipishapui nete mushuat. Joséphine Bacon enseigne l’innu-aimum depuis plus de 40 ans et donne de nombreux ateliers d’écriture et conférences dans les universités, les cégeps et dans plusieurs communautés autochtones. Parallèlement, elle travaille à diverses traductions de l’innu-aimun vers le français.

 

 



L’enseignante et poète iranienne Mahvash Sabet, aujourd’hui âgée de 62 ans, purge actuellement une peine de prison de vingt ans à Téhéran. Elle fait partie d’un groupe de sept dirigeants de la communauté baha’ie iranienne « Yaran-i-Iran » - Les amis de l’Iran - détenus depuis 2008 en raison de leur foi et de leurs activités. Ils ont été détenus sans inculpation jusqu’en janvier 2010, détention durant laquelle ils ont tous subi des traitements et des privations effroyables. Mahvash Sabet a commencé à écrire des poèmes en prison, dont un recueil a été publié en traduction anglaise le 1er avril 2013.

(Amnistie internationale et PEN International)