2009 : DÉDICACE de Roxanne Bouchard pourTan Zuoren (Chine)
   

 

Tan Zuoren
 
Chaque jour, les journaux épaississent leurs pages des horreurs et nous assistons, interdits, à l’embouteillage des autoroutes, à l’agenouillement des hommes, à la dérive des continents.
 
Mais il y a ceux-là, rares, qui se lèvent pour reforger l’humanité, dénoncer le pire et inscrire leur nom dans la liste des justes. Il vous arrive sûrement de douter, Tan Zuoren, mais moi, je vous certifie que vous me redonnez la foi.
 
Il y aura encore, je le sais, des enfants qui rient et des comptines sautillées à la corde; il y aura des heures sans torture et sans barbelés où la musique dominera le monde; il y aura des aubes remplies d’horizon où le soleil se glissera lentement dans le silence absolu de nos paupières et où nous saurons que, envers et malgré tout, nos vouloirs sont possibles.
 
Je vous le jure, M. Zuoren : l’espoir est permis.
 
Roxanne Bouchard




 
© Baptiste Grison
  Roxanne Bouchard
(QUÉBEC)
    Tan Zuoren
(CHINE))
 
 


Titulaire d'une Maîtrise en études littéraires de l'UQÀM et d'un certificat en histoire de l'Université de Montréal; son roman Whisky et Paraboles, finaliste  au Prix Anne-Hébert 2007, mérité le Prix Robert-Cliche 2005 et le Grand Prix  de la relève littéraire Archambault en 2007. Elle a publié une nouvelle aux Éditions Coups de Tête et remporté le Prix Desjardins de la Relève de Lanaudière. Elle enseigne la littérature au Cégep de Joliette et prépare un nouveau roman.

Source : Site de l’Île (UNEQ)


 


Écrivain et militant écologiste de premier plan et âgé de 55 ans, il a été arrêté le 28 mars 2009 et accusé d'incitation à la subversion de l'État. Fréquemment interrogé par la police pour son activisme et sujet de harcellement, il a vu son domicile fouillé le jour même de son arrestation et une abondante documentation a été saisie. Il n'a pu recevoir de visite de sa famille. On attribue son arrestation à l'intention qu'il aurait eue de publier une liste d'enfants morts lors du tremblement de terre de mai 2008 et un rapport indépendant sur l'effondrement de nombreux bâtiments scolaires, imputable à la corruption.

Sources : Amnistie internationale