2010 : DÉDICACE de Nadine Bismuth pour Raghdah Saïd Hassan (Syrie)
   


Chère Raghdah,

Votre histoire me touché beaucoup. Je vis loin de vous, dans un pays où les libres circulent librement, tout comme les écrivains et les femmes. On y oublie hélas souvent que ce n’est pas le cas partout ailleurs. Les autorités de votre pays vous ont privé de votre liberté et elles ont confisqué vos manuscrits, mais sachez que votre détermination ainsi que votre refus de céder aux menaces font de vous un écrivain à part entière. Il m’est difficile de trouver les mots pour vous exprimer ma solidarité et vous dire toute l’admiration que votre courage m’inspire. J’espère que vous retrouverez votre liberté dans les plus brefs délais et que vous poursuivrez votre combat pour un monde meilleur et plus éclairé.

Avec toute mon amitié,

Nadine Bismuth





 
  Nadine Bismuth
(Québec)
    Raghdah Saïd Hassan (Syrie)
 
 

Née à Montréal, Nadine Bismuth fait ses études littéraires à l’Université McGill, où elle obtient une maîtrise en littérature française. En 1999, elle publie son premier livre, Les Gens fidèles ne font pas les nouvelles, qui remporte le Prix de l’Association des libraires du Québec ainsi que le Prix Adrienne-Choquette de la nouvelle. En 2004, elle fait paraître son premier roman, Scrapbook, inspiré de la vie universitaire et du milieu littéraire. En 2009, elle revient au genre de la nouvelle avec son recueil Êtes-vous mariée à un psychopathe ? finaliste pour le prix du Gouverneur général. Nadine Bismuth s’intéresse parallèlement au monde du cinéma et de la télévision et elle travaille actuellement à l’adaptation cinématographique d’une nouvelle d’Alice Munro en collaboration avec le réalisateur Podz.
 


Écrivaine Son premier roman, Les Nouveaux Prophètes aborde des questions politiques délicates. Il dérange les autorités. Trois mois avant son arrestation, le 10 février 2010, elle a été interrogée à plusieurs reprises par des agents de la Sécurité politique qui exigeaient qu'elle signe une déclaration certifiant qu'elle ne publierait pas son roman. Soupçonnée également d’être un membre actif d’un parti politique de l’opposition, elle n’a pu échapper au destin de ceux qui refusent d’obtempérer. À ce jour, elle n’a toujours pas été jugée, mais elle est tout de même gardée en détention.