2005 : DÉDICACE DU LIVRE, ROMANS DE LA POÉSIE
   

à Ragip Zarakolu Il paraît que vous avez insulté le plus-meilleur-pays-au-monde, la Turquie des copains de d'Ataturk, en publiant un livre porteur d'accusations de la plus haute gravité : le gouvernement aurait ordonné l'incendie de 3500 villages kurdes entre 1990 et 1995. Question : les Turcs reconnaissent-ils l'existence du peuple kurde ? Ici, le gouvernement canadien ne reconnaît pas l'existence du peuple québécois. C'est donc un fantôme qui vous parle avec des instincts kurdes, palestiniens ou tibétains. Au Québec, les Zarakolu ne vont pas en prison; ils perdent leur emploi à Radio-Canada ou alors on les mute. Parfois, on les achète et on les jette. Il arrive que l'extrême-droite porte cravate et se rase de près ce qui ne l'empêche pas de faire poser des bombes. Si chaque mot était une bombe, l'humanité serait silencieuse par auto-censure. Deuxième et dernière question : pourquoi les autorités de votre pays ne se contentent-elles pas de dénoncer vos dénonciations plutôt que de vous incarcérer ?

Je vous souhaite, Monsieur Zarakolu, le courage nécessaire à la victoire morale.

Yves Boisvert




    Yves Boisvert     Ragip Zarakolu (Turquie)
 
 


Poète, Yves Boisvert obtient une maîtrise ès arts de l'Université du Québec à Trois-Rivières en 1979. Fondateur de la revue de poésie L'Écritur en 1972 et cofondateur de l'Atelier de production littéraire de la Mauricie en 1976, il travaille comme rédacteur à l'hebdo Le Clairon en 1971. Il est également coréalisateur d'émissions culturelles à la télévision communautaire de Drummondville en 1972, agent de recherche à l'Université du Québec à Trois-Rivières de 1977 à 1978, chargé de cours au Cégep de Trois-Rivières de 1979 à 1980 et rédacteur au service d'Information-Nature de la Mauricie. Il travaille également aux Écrits des Forges à titre d'animateur radio et de promoteur de la poésie. Depuis 1964, Yves Boisvert se consacre entièrement à l'écriture de la poésie.

Yves Boisvert a reçu le Grand Prix de poésie du Journal de Montréal pour son recueil Gardez tout et le Prix littéraire Desjardins en 1988.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

Pour en savoir plus

 


Éditeur de la Belge Publishing House et écrivain, Ragip Zarakolu a été l'objet de nombreux harcèlements, procès et emprisonnements, pour avoir publié des livres sur des sujets comme l'inclusion des minorités et les droits humains. Bien qu'il ne soit pas emprisonné, il subit des procédures judiciaires depuis 2003 pour ses critiques de la politique turque envers les Kurdes d'Irak publiées dans le journal Özgur Politika, le 8 mars 2003. De nouvelles procédures judiciaires ont été intentées contre lui en décembre 2004, pour la publication des livres de George Jerjian, History Will Free All of Us/Turkish-Armenian Conciliation et du journaliste Zulkuf Kisanak, Lost Villages. Il est accusé dans les deux cas d'« insulte » à l'État et à la mémoire du fondateur de l'État turc, Kemal Atatürk.

Source : PEN International Case List, June to December 2004

Traduction : André Racette