2009 : DÉDICACE du livre de Michelle Allen pour Giles Ji Ungpakorn (Thaïlande)
   

À Slim Boukdhir,

Quand j’entends « crime de lèse-majesté» je pense à celui qui voulait devenir calife à la place du calife. Pour toi, c’est le délit qui a provoqué ton inculpation, en janvier 2009.

Vu d’ici, ton pays, la Thaïlande, est celui des plages dorées et de l’ignoble trafic des enfants. J’avais peu entendu parler de son roi, de son armée toute puissante, de ses coups d’état sanglants. Chez toi, on craint que  plus de démocratie  amène à  trop d’égalité .

Chez toi, la démocratie est un terrain à conquérir. Chez moi, elle est un cadeau que les fées nous ont offert au berceau..

Merci de nous rappeler que mes mots sont parfois des outils pour construire, parfois des lance-flammes pour percer les coffre-forts et faire exploser des bunkers.

Il leur arrive aussi d’être une allumette qu’on craque dans l’obscurité pour dire à celui qui se croit abandonné et qui tremble de peur : « Tu n’es pas seul. Je suis là ».

Michelle Allen





 
© Pâtrick Sanfaçon
  Michelle Allen
(QUÉBEC)
   

Giles Ji Ungpakorn (THAÏLANDE)

 
 


Après une formation médicale et en art dramatique, elle joue, elle dirige et elle écrit au théâtre. Deux fois finaliste aux Prix du Gouverneur général, grand prix du Journal de Montréal, jouée en Europe et au Québec, elle a traduit, entre autres, Shakespeare. Auteure de séries pour la télévision et scénariste le cinéma, elle a souvent été mise en nomination à des Prix Gémeaux  Elle est titulaire d'une Maîtrise en études littéraires de l'UQÀM, où elle a enseigné.

Source : Site de l’Île (UNEQ)

 


Professeur de sciences politiques à l'Université de Chulalonkorn, il a été inculpé en janvier 2009 d'un crime de lèse-majesté datant de la publication d'un livre en 2007, où des passages sont jugés insultants envers le roi. Il juge que la police cherche ainsi à empêcher toute discussion sur les relations entre la monarchie et la junte militaire. Plutôt que de se présenter devant la police en janvier dernier, il a quitté la Thaïlande pour l'Angleterre où il mène un campagne et sollicite des signatures pour une pétition pour l'abolition du crime de lèse-majesté en Thaïlande et en faveur de la liberté d'expression.

Source : Amnistie internationale