2000 : DÉDICACE DU LIVRE, VÉTIVER
   

Flora Brovina, La poésie lance toujours le premier cri de la liberté. Voici les herbes, racines que mes mains ont cueillies pour vous, médecin, poète, sans qui les hommes et leurs enfants souffriraient davantage. Il y a la poésie à profusion dans votre oeuvre comme dans votre vie de femme noble par vos choix, courageuse par vos actions. J'ai voulu mettre dans le poème l'essence des lieux et des choses car comme moi vous savez que la langue du poète est une forme d'énergie et qu'elle guérit. Ceux qui le savent en parlent comme d'une évidence. Maintenant que les violences guerrières se sont tues, que votre résistance a surmonté l'injustice, que vous respirez à nouveau le grand vent de la liberté, je suis ému à l'idée que vos poèmes, gonflés de la lymphe des siècles, de ses matériaux les plus horribles et les plus purs, puissent renaître sur nos lèvres et annoncer la rédemption du monde.

13 novembre 2000




    Joël DesRosiers     Flora Brovina (Kosovo)
 
 


Né aux Cayes (Haïti) le 26 octobre 1951, descendant de Nicolas Malet, colon révolutionnaire, signataire de l'Acte d'indépendance, Joël Des Rosiers passe son adolescence au Canada quand sa famille gagne l'exil et partira faire des études à Strasbourg où il se lie à la mouvance situationniste au début des années 70. Durant ces années, il accueille clandestinement en Alsace plus d'une vingtaine de réfugiés et de sans-papiers.

Psychiatre, poète et essayiste, il parcourt le monde, en particulier un long voyage au Sahel, avant de publier aux éditions Triptyque divers recueils de poèmes dont Tribu, Savanes et un essai Théories Caraïbes.

Sa poésie qui procède de mystères et de sacrifices est en même temps travaillée par d'extrêmes tensions qui se mêlent à une érudition apparemment clinique. Dans un style utopique, la mélancolie de la chair s'offre à se commuer en deuil, en cérémonie religieuse et sensuelle.

Il reçoit en 1999 le Grand Prix du livre de Montréal pour Vétiver. En 2006, la traduction anglaise de Vétiver, faite par Hugh Hazelton, s'est méritée le prix du Gouverneur général, catégorie traduction. Joël Des Rosiers a siégé au sein du Conseil d'administration de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) de 1993 à 2003, où il a occupé le poste de vice-président de 1996 à 2003. Il a aussi été vice-président de la Société Littéraire de Laval de 1991 à 1995.

Source : L'Infocentre littéraire des écrivains - www.litterature.org

En savoir plus


 


Poétesse, médecin pédiatre et défenseure des droits de la personne, d’origine albano kosovare, Flora Brovino, 50 ans, a été condamnée en 1999 à une peine de douze années d’emprisonnement par la Cour du district de Nis au Kosovo. On l’a condamnée pour «terrorisme» alors que sa défense soutient qu’elle n’a fait que se porter au secours médical d’Albanais kosovars. Toutes les règles de justice et d’équité font apparaître des abus sous forme d’interrogatoires multiples et interminables dans le cas de la docteure Brovina, un procès dont la sentence ne viserait d’autre but que celui des autorités serbes voulant faire un exemple du cas Brovina!

En juin 2000, la Cour suprême de Serbie a ordonné une révision du procès de Flora Brovina, dont les premières assises ont été tenues le 14 septembre. La défense a réclamé un report d’un mois afin qu’elle puisse préparer son dossier, car on avait dénié à Brovina l’usage du papier à écrire et un crayon dans sa prison. La défense n’a cependant pu obtenir la libération conditionnelle de Flora Brovina.

Les organismes humanitaires internationaux sont d’avis que Flora Brovina est détenue en violation des principes de la défense des droits de la personne et qu’elle devrait être libérée sur le champ, et d’autant que son état de santé serait précaire.

Flora Brovina a été libérée le 1er novembre 2000.