2008 : DÉDICACE du livre de Michel Vézina pour Ganimat Zahidov (Azerbaïdjan)
   

Pour Ganimat Zahidov,

Dans cette petite histoire, j’ai voulu dépeindre ma ville, mon monde, comme je ne voudrais jamais qu’ils soient. En 1991, je croyais sincèrement écrire de la science-fiction. Force est aujourd’hui de constater que j’avais raison de m’inquiéter. L’an dernier, j’ai tenu à ce qu’Élise paraisse de nouveau, question d’insister, mais surtout pour souligner que mon inquiétude était de plus en plus justifiée.

Suis-je utopiste? Je crois fermement qu’il faut survivre coute que coute, qu’un monde plus juste et plus libre est possible, et qu’il est de notre responsabilité historique de résister, de rêver, et de construire mieux.

Bonne lecture, bon courage : le mépris n’aura qu’un temps!

Michel Vézina





    Michel Vézina (Québec)     Ganimat Zahidov (Azerbaïdjan)
 
 


(Le 10 mai 1960) Michel Vézina a étudié en économie, en cinéma, en arts visuels et en philosophie à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Rimouski. Il a été clown (Bérurier noir), comédien forain et opérateur de machine à orgueil avec Baldwin Baldwin. Fondateur du Cochon Souriant, théâtre ambulant, il a administré la compagnie en plus d’avoir écrit, mis en scène, joué, craché le feu, chanté pendant six ans. Il a aussi réalisé deux documentaires: Singing Bridges (1991) et Le 2116, André Fortin, cinéaste (2001).

Chroniqueur littéraire et théâtral à l’hebdomadaire culturel ICI Montréal depuis 2002, il signe aussi, depuis 1997, une chronique d’humeur dans le Mouton Noir , journal d’opinion dont il a été le rédacteur en chef de 2000 à 2002. Depuis 2006, il est chroniqueur littéraire à l'émission Vous m’en lirez tant et à l'émission Pour la suite des choses , sur la Première chaîne de Radio-Canada. Il anime des rencontres littéraires dans le cadre d’événements ou de festivals, notamment les soirées Dub et Litté qu’il a créées avec le musicien Vander. En 2007, il fonde la maison d’édition Coups de tête, qui se spécialise dans le roman bref et fulgurant. Michel Vézina a été en nomination pour le Grand prix du livre Archambault 2007 pour son roman Asphalte et vodka et pour le prix Rock Attitude 1994 (France) pour son recueil Acid Run.

Source : www.litterature.org

 

 


Rédacteur en chef du quotidien d’opposition Azadlig , Ganimat Zahidov est le frère de Sakit Zahidov, lui-même écrivain et journaliste pour Azadlig, condamné à trois ans de prison le 4 octobre 2006, et dont l’état de santé est préoccupant. Sakit Zahidov a déjà été jumelé à un auteur québécois dans le cadre de l’événement Livres comme l’Air.

Le 7 novembre 2007, devant la maison d’édition Azerbaïdjan, au passage de Ganimat Zahidov, une jeune femme a commencé à crier en l’accusant de l’avoir insultée. Au même instant, un homme, venu au secours de la femme, a pris à partie le journaliste. Les deux hommes se sont alors battus. À la suite de cet incident, Ganimat Zahidov a été arrêté et placé en détention préventive dans l’attente de son procès. Le jour de l’incident, Ganimat Zahidov a déclaré à Reporters sans frontières qu’il s’agissait d’une provocation liée à ses articles dénonçant la corruption de la femme du président Ilham Aliev ou encore les infractions au code de la route commises par des proches du chef de l’Etat.

Convoqué par la police le 10 novembre, il a été placé en détention préventive. Le 7 mars dernier, le tribunal de Yasamal a condamné Ganimat Zahidov à quatre ans de prison pour « hooliganisme aggravé » et « coups et blessures ». Faisant appel de cette sentence, le procès s’est ouvert à Bakou le 8 janvier 2008. Le 13 mai 2008, la cour d’appel de Bakou a confirmé la sentence de Ganimat Zahidov.

Reporters Sans Frontières

PÉTITION